VARIA | LIEUX

meyhoffer_voyage-palestine-1876_2021

Noé Dubois

Photographies

2022
version papier
isbn 978-2-940587-29-2
11 x 13 cm, 72 pages
51 planches en couleur sur papier Lessebo 150 gr. Imprimé en Suisse
CHF 15.-

> Noé Dubois

Une version pdf sera prochainement en vente sur plusieurs librairies en ligne, notamment:
7switch.com

Noé Dubois | Photographies : La première publication d’un jeune photographe animalier passionné, entre Jura et autres biotopes.
“Ce que j’apprécie par-dessus tout dans la photographie, c’est la trouée qu’elle ouvre sur le monde sauvage. L’animal, par son attitude ou son regard, est toujours très expressif. Il a sa propre manière de communiquer. Il me laisse approcher une part de sauvage, d’inconnu. Une part qui ne demande pas à être comprise mais seulement entrevue.

Je ne conçois pas la photographie animalière d’un point de vue documentaire. Les animaux de mes photographies sont communs, ils ont déjà été décrits et observés. Faire une image sur laquelle on peut compter chaque plume ne m’intéresse pas. Je cherche plutôt à exprimer l’instant de la rencontre, par la composition avec le milieu, les couleurs, la lumière. Et je privilégie souvent un cadre large pour permettre au spectateur de s’imprégner de cette atmosphère.” Noé Dubois 2022

meyhoffer_voyage-palestine-1876_2021

Joséphine Meyhoffer-de Félice

Palestine 1976

Février-juin | Journal de voyage
Avec une mise en contexte historique
de Jacques Pous

2021
version papier
isbn 978-2-940587-23-0
16,5 x 23,5 cm, 247 pages
CHF 20.-

> Joséphine Meyhoffer-de Félice

Une version pdf est aussi disponible sur plusieurs librairies en ligne, par exemple:
7switch.com

” Nous avons quatre heures de cheval avant d’arriver à Baalbek, et notre route est toujours de celles auxquelles nous sommes habitués : chemin pierreux, à peine tracé, qui nous mène à travers des montagnes, des vallées ou des rivières. Enfin, un versant de montagne nous amène en face de Baalbeck. Nous voyons de bien loin les six majestueuses colonnes qui se détachent contre le ciel, et à leur pied et alentour, d’autres ruines. Nous poussons des cris d’admiration et d’enthousiasme, mais nos transports sont vite arrêtés par une averse plus forte que toutes les précédentes et équivalant à un bon seau d’eau froide. Nous hâtons le pas de nos chevaux, ne pensant plus qu’à arriver au plus vite. Impossible de camper au milieu des ruines, comme cela se pratique par le beau temps ; heureusement Baalbeck possède un bâtiment que les propriétaires décorent du nom d’hôtel : notre guide s’empresse d’aller nous en assurer la jouissance, et nous nous hâtons de nous y réfugier.” | Journal, 13 avril 1876

Etienne Orsini

La main à l’oreille

Scènes de ma vie polyphonique
Haïbun

2019
version papier
isbn 978-2-940587-13-1
15 x 21 cm, 46 pages
CHF 20.-

> Etienne Orsini

Une version pdf est aussi disponible sur plusieurs librairies en ligne, par exemple:
7switch.com

Certains racontent leurs vies, d’autres, leurs voyages… C’est ici le récit d’une grande passion « qui fut et demeure la sienne » que nous livre Étienne Orsini.
En empruntant au haïbun, ce genre littéraire mêlant prose et haïku, il retrace ses quinze années d’apprentissage et de pratique amateur de la polyphonie corse.
Une histoire faite d’amitiés et d’aventures souvent cocasses. Un autre regard sur la Corse et sa diaspora.

presset_terres-rencontres_journal-japon_2018

Claude Albana Presset

Terres de rencontres

> Chemins de terre
> Journal de voyage au Japon 1960-1961
Avec une introduction d’Isabelle Naef
Propos recueillis et édition : Suzanne Rivier

2018
version papier
isbn 978-2-940587-09-4
16 x 22,5 cm, 232 pages
CHF 20.-

> Claude Albana Presset

Une version pdf est aussi disponible sur plusieurs librairies en ligne, par exemple:
7switch.com

Chemins de terre reprend, très peu réécrits, les propos de Claude Albana Presset tenus lors d’entretiens en 2017 et 2018, des extraits de L’ Argile, son mémoire de diplôme de l’Ecole supérieure des arts visuels de Genève rédigé en 1989, ainsi que des notes manuscrites préliminaires à une conférence de 1984. La liste des objets donnés ou collectés pour le Musée d’ethnographie de Genève à l’occasion de ses voyages complète ces récits.

Le Journal de voyage au Japon(1960-1961) est un texte inédit, écrit au jour le jour puis envoyé régulièrement à ses proches. Claude Albana Presset a alors vingt-six ans et est mariée depuis quelques années avec le sculpteur Henri Presset (1928-2013). Elle effectue ce voyage, longtemps rêvé, en compagnie de la jeune céramiste suédoise Christine Biuw, pour étudier la céramique japonaise. Leur approche concrète du travail céramique au Japon tel qu’elles ont eu le privilège de l’aborder auprès des plus grands maîtres est encore très rare à l’époque. Claude Albana Presset est d’ailleurs la première Suissesse à bénéficier de cet enseignement. Cette expérience exceptionnelle se double d’une vision intimiste de la vie quotidienne chez leurs hôtes, et de multiples rencontres qu’elle donne à voir avec candeur et affection.

mallet-crowe_lettres-voyage-orient_2016

Hélène Mallet

Lettres de mon voyage

en Orient | 1891

Edition, commentaires et iconographie :
Yolande Vernes-Crowe | 2010

2016
version pdf
isbn 978-2-9700838-9-4
pdf: 72 pages

(Version numérique du volume paru aux
Editions La Borie, Londres, 2010
isbn 978-2-9700838-9-4)

> Yolande Vernes-Crowe | Hélène Mallet

A cette époque, écrire des lettres, faire son courrier, était la meilleure façon de rester en contact avec les siens, de raconter ses expériences et d’exprimer ses émotions.
Les lettres d’Hélène Mallet nous font partager un long voyage familial en méditerranée orientale, qui dura quatre mois, du 2 janvier au 2 mai 1891.
Les textes des lettres sont accompagnés en vis-à-vis des commentaires de Yolande Vernes-Crowe, souvent indispensables à une meilleure compréhension ou mise en perspective historique du voyage.

rambert_plantes-alpines_2013

Eugène Rambert

Les plantes alpines

Avec une liste des plantes citées

2013
version pdf actualisée en 2022
isbn 978-2-9700838-2-5

> Eugène Rambert

PDF librement disponible au téléchargement
Eugène Rambert > Les plantes alpines

[…] Pendant ces jours nébuleux, au plus fort d’un hiver dont la rigueur est exceptionnelle, cette brillante flore des Alpes m’a poursuivi de son image; c’était comme une idée fixe, comme un de ces refrains qui durant des jours et des semaines, se chantent d’eux-mêmes dans la mémoire, et qu’on fredonne sans y songer. Au lieu de s’envoler comme tant d’autres, ce rêve tout composé de souvenirs est devenu de plus en plus clair et vivant; si bien que j’ai essayé de le saisir et de le fixer. […]