Hubert Villard

Après des études de lettres, Hubert Villard participe dès 1973 au projet d’informatisation Sibil de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (BCU), puis en devient un des chefs de projet. L’extension nationale et internationale de l’application le conduit a être nommé coordinateur du Réseau des bibliothèques utilisant Sibil (Rebus) créé en 1982.

Il est ensuite nommé directeur de la BCU en 1986. Il y met en place une politique d’acquisition formalisée et initie une réflexion stratégique conduisant à une charte adoptée par l’ensemble du personnel. Il s’attelle également à la question de la conservation du patrimoine.

En 2007, il signe le premier contrat de partenariat avec le programme Google-Livres pour la numérisation des collections d’une bibliothèque francophone (100’000 livres).

Il prend sa retraite en 2008 et poursuit une activité de consultant tant en Suisse qu’à l’étranger, dans les domaines de la bibliothéconomie et de la politique de l’information scientifique et technique.

> Entretiens

×
×

Panier